Pages

22 mars 2017

Kory Wäde Paris



Il y a quelques jours, Les Robeuses sont allées à la rencontre de la jeune créatrice Lorraine Koné qui a lancé en 2015 la marque Kory Wäde Paris.

En fait, Lorraine nous a contacté via instagram pour nous demander si l'on accepterait de faire des photos pour sa marque, alors forcément étant donné que c'est la première proposition du genre que nous recevions nous étions emballées.


Rendez-vous donné dans son studio situé non loin du métro Marcel Sembat à Boulogne-Billancourt pour une découverte de son univers créatif ! Après quelques formules de politesse, nous voilà lancées dans des échanges enflammées sur notre passion commune, la mode. Le dialogue est fluide et ouvert, on croirait la connaître depuis toujours, ce qui fait qu'on a d'autant plus hâte de découvrir son petit cocon !

Après quelques mètres parcourus sous un superbe soleil, nous voilà arrivées dans l'antre de Kory Wäde, un petit studio/ showroom dans lequel on s'imprègne immédiatement de l'univers de la marque : tissus wax en exposition, tableaux africains aux murs, amas de magazines posés minutieusement sur deux jolies valisettes avec en tête le magazine Roots - pour lequel Lorraine travaille parfois en tant que styliste - de la couleur, de la gaieté et même des paillettes, tout ce qu'on aime quoi !!



La découverte de cette jolie pièce a été l'occasion d'en apprendre plus sur le parcours de Lorraine. Diplômée en marketing, elle a fait ses premières armes en tant qu'acheteuse textile avant de se lancer dans le stylisme. C'est enrichie de toutes ces expériences que Lorraine décide de créer sa vision de la mode entre tradition et modernité, graphisme et versatilité, et de donner naissance à Kory Wäde.



La marque propose principalement des vêtements en wax dans des coupes actuelles et originales. Et même si la touche-à-tout accepte que sa marque soit ainsi catégorisée, elle espère bien nous prouver que le wax n'est pas son seul crédo.

"J'ai commencé à travailler le wax par facilité" nous a-t-elle dit "Mais j'aime beaucoup d'autres matières comme le velours par exemple". En effet pour la créatrice, le wax fait partie de ces matières facile à travailler et qui offre de nombreuses possibilités car il peut être aisément décliné en jupe, robe, pantalon, veste ou encore chemise.



La présentation des vêtements de la collection nous laisse sans voix, on aimerait pouvoir repartir avec chacune des pièces, de la jupe crayon origami au top à manches ballon en passant par la robe fourreau sport, le maître-mot est bien o-ri-gi-na-li-té. "Certaines clientes viennent au showroom et me demande si je propose également des pièces basiques", elle ajoute "J'y pense mais je veux avant tout faire des pièces que j'aimerai porter". Satisfaire sa clientèle oui, mais pas au dépens de son art, on l'a bien compris Lorraine sait ce qu'elle veut et elle compte bien nous le montrer.


"Si j'avais pu choisir une époque, j'aurai aimé avoir 18 ans dans les années 70" et ce n'est qu'un point commun parmi tant d'autres que nous avons avec la styliste. Plus le temps passait dans le joli studio et plus on sentait que cette nouvelle rencontre n'en resterait pas là. Lorraine a été emballée par le concept des Robeuses, à savoir une plateforme d'échange entre les actrices de la mode et les débutantes. Elle est prête à partager son expérience, mais prévient tout de même qu'elle ne va mâcher tout le travail aux aspirantes créatrices : "J'ai de bonnes bases en marketing mais pour tout le reste j'ai fait un gros travail de recherche". On a pris note.



Lorraine a plusieurs vies et elle partage son temps avec une autre activité créative, le stylisme. En préparation d'un shooting photo, elle était attendue dans une friperie parisienne pour choisir les pièces qui allaient composer les looks de son éditorial. Nous l'avons donc accompagné, par curiosité, afin de voir à quoi ressemble le quotidien d'une styliste : "Aujourd'hui je sélectionne les pièces mais après le shooting il faudra aller les rendre". Bien que le métier ne soit pas toujours glamour nous on l'envie quand même un peu. 


Fonceuse et ambitieuse, Lorraine vise le succès de créatrices comme Loza Maléombho et nous avoue son désir le plus fort : "J'aimerai pouvoir présenter un défilé à la Lagos Fashion & Design Week !" et au vue du travail qu'elle abat chaque jour, c'est tout le mal qu'on lui souhaite, avis aux organisateurs !




Après une après-midi agréable et très instructive, nous quittons Lorraine sur ces mots pleins d'espoir, avec la promesse de nous revoir très vite.

Instagram : @korywade_paris et @lk_styliste
Facebook : Kory Wäde - Paris
www.korywade.fr

Les Robeuses





2 commentaires:

  1. Un grand merci à toi ma douce pour cet article !
    Ce fut également un plaisir pour moi de te recevoir au showroom.

    Longue vie à ton blog et gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de voir ce commentaire, grrr... longue vie à mon blog dès que j'aurai compris comment ça marche ! Merciii ! Ca a été un plaisir. A très bientôt j'espère.

      Bisous

      Supprimer

Zone de partage